Prévention incendie

Gaz (installations intérieures)

Gaz (installations intérieures)

         

Dans le cas des bâtiments nouveaux, les Normes de Base en matière de prévention incendie stipulent que les installations doivent répondent aux dispositions réglementaires et aux règles de bonne pratique.

Les installations alimentées en gaz combustible plus léger que l’air doivent répondre aux normes suivantes :

  • la NBN D 51-001 - Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air - Locaux pour poste de détente de gaz naturel
  • la NBN D 51-003 - Installations alimentées au gaz combustible plus léger que l’air, distribué par canalisations
  • la NBN D 51-004 - Installations alimentées au gaz combustible plus léger que l’air, distribué par des canalisations - Installations particulières  

Domaines d'application :

Les normes NBN D 51-003 et NBN D 51-004 pour les installations intérieures fixent une série d'impositions relatives aux tuyauteries et décrivent les matériaux autorisés et leur mode de raccordement et d'installation.

           

Les locaux pour poste de détente pour du gaz à une pression amont inférieure à 4,9 bar et un débit supérieur à 100 Nm3/h doivent répondre à la norme NBN D 51-001.
Ces locaux peuvent être :

  1. A l'intérieur d'un bâtiment
        Parois Rf 2 h et portes (intérieures) Rf 1/2 h, indications "GAZ" et "DÉFENSE DE FUMER",
        ventilation naturelle haute (0,5 % de la surface du sol avec un minimum de 1 dm²).
  2. Accolés ou distants d'un bâtiment 
  3. En terrasse (sol Rf 2 h)    

Norme NBN D51-003Gif informatique disquettes (13)

Les installations intérieures doivent répondre à la norme NBN D 51-003 (4me édition 2004 + A1 : 2005).

Cette norme :

  • ne s'entend que pour une pression maximale de 100 mbar ;
  • impose des robinets "quart de tour" ;
  • déconseille les robinets avec "clef amovible" ;
  • conseille des tuyauteries apparentes ou dans gaines ventilées ;
  • interdit les tuyauteries dans les vides d'air et espaces sanitaires ;
  • impose des robinets de sectionnement pour des longues conduites ;
  • impose que les tuyauteries soient peintes en "jaune";
  • impose le placement d'un robinet avant chaque appareil ;
  • impose une vanne extérieure au bâtiment pour :
              1. les canalisations d'entrée de diamètre 80 mm et plus ;
              2. les bâtiments fréquentés par beaucoup de personnes (écoles, homes, hôpitaux, grands magasins) ;
              3. les installation sous une pression supérieure à 500 mbar.
  • impose un branchement intérieur le plus court possible ;
  • impose un endroit sec, aéré et accessible pour le compteur ;
  • fixe les règles pour l'aération des locaux et l'évacuation des produits de la combustion.

Document de l'A.R.G.B.Gif informatique disquettes (13)

La norme NBN D 51-004 "Installations alimentées en gaz combustible plus léger que l'air distribué par  canalisation - Installation particulières" définit la notion de R.H.T. (Résistance haute température)  et décrit des essais pour compteurs, vannes, flexibles.

En particulier, on peut définir un compteur à gaz du "type renforcé", compteur dont le débit de  fuite ne peut excéder 150 dm³/h lorsqu'il est soumis à un essai : essai où après avoir suivi la  courbe ISO jusqu'à la température de 670 °C, on maintient cette dernière pendant 1/2 heure (Pt inf.  gaz 650 °C) et ce sous une pression d'au moins 100 mbar.

La norme NBN D04-002 porte sur les tuyaux flexibles à embouts mécaniques pour le raccordement  d'appareils à usage domestique alimentés en gaz combustible plus léger que l'air, distribué par  canalisations sous une pression maximale de 200 mbar.

         

Choix des matériaux :

Les tubes et accessoires en PE ne sont autorisées que dans les parties enterrées de l'installation intérieure et jusqu'à une pression de service de 5 bar (p.ex. entre le compteur placé à l'alignement de la propriété dans une armoire compteur et le traversée de façade du bâtiment).

Parcours et accessibilité des tuyauteries :

Le tracé des tuyauteries est fait suivant des lignes droites - horizontales, verticales ou selon les arrêtes des parois de l'espace où elles sont placées - avec le moins de changements de direction possible.
Pour les changements de direction les courbes sont préférées aux coudes (cf. NBN E 29-002).
Le nombre de raccords et de soudures doit être réduit au minimum.

Identification des tuyauteries :

Lorsqu’il y a risque de confusion, soit entre tuyauteries, soit sur la nature du fluide véhiculé, les tuyauteries de gaz sont identifiées par un marquage de couleur jaune.
L'identification en couleur jaune peut être réalisé par :

  • la couleur jaune de l'enrobage en matière synthétique de la canalisation de gaz;
  • la peinture jaune sur la canalisation;
  • des bandes autocollantes jaunes à distance régulière (p.ex. tous les 2 m) et à  tous les passages de parois.

           

Exigences particulières pour les colonnes montantes :

La pose en nappe n'est permise que si les tuyauteries restent accessibles pour le contrôle. Lorsqu'une colonne montante dessert plusieurs unités d'utilisation, un robinet de sectionnement est prévu pour isoler chaque unité.

Exigences pour les colonnes montantes placées à l'extérieur :

          

  • Seuls sont admis les tubes en acier inoxydable et les tubes répondant aux spécifications de la norme NBN 744 munis d'une protection efficace contre la corrosion.
  • Les attaches sont en nombre suffisant.
  • Des précautions adéquates sont prises afin de limiter l'effet du poids de la colonne, par exemple par la pose d'un support à sa base.
  • L'emplacement, le mode de construction et le mode de fixation sont choisis de manière à limiter les effets de dilatations dues à l'ensoleillement; si nécessaire, des compensateurs de dilatation sont incorporés à la colonne.
  • Une protection mécanique adéquate est prévue au niveau du sol lorsque la tuyauterie risque un endommagement accidentel.

Exigences pour les colonnes montantes placées dans une gaine :

           

  • Le parcours de la gaine est rectiligne sur toute la hauteur de l'immeuble. Les parois présentent une Rf 2h.
  • Les trappes, portillons ou portes qui donnent accès aux compteurs et aux robinets installés dans la gaine présentent Rf 1h. Leur accès est conformes aux normes NBN S21-202 et NBN S21-207.
  • Un rebord empêche l'introduction des eaux de nettoyage dans la gaine sous les portes, portillons et trappes.
  • La gaine est de dimensions suffisantes pour permettre la pose des tuyauteries dans un seul plan parallèle au fond de la gaine, l'espace autour de chaque tuyau n'étant jamais inférieur à 40 mm.
  • Un orifice d'aération basse de la gaine se trouve dans un local commun aéré au niveau le plus bas du compartiment où commence la gaine, où est relié par un conduit à l'air libre

  • L'orifice d'aération basse dans une paroi de la gaine, est garni d'un treilli dont la section libre minimale est de 200 cm².
  • La section d'orifice d'aération basse est inférieure ou égale à la section d'orifice de l'aération haute.
  • L'espace entre la paroi de la gaine et le tuyau de gaz en son point de pénétration est colmaté par une matière de classe A0, sauf si le tuyau passe par l'orifice d'aération. Est classé comme en A0 un matériau considéré comme "non combustible" suivant la méthode n°1 décrite dans la norme NBN S21-203.
  • A sa partie supérieure, la gaine est pourvue d' une ouverture de section d'au moins 250 cm², qui est garnie d'un dispositif destiné à empêcher l'entrée de la pluie et du vent.
  • La présence de canalisations de distribution autres que celles du gaz est admise pour autant qu'elles soient distantes d'au moins 20 cm du tuyau de gaz.

Normes d'application :

  • NBN D 51-003 - Installations intérieures alimentées en gaz naturel et placement des appareils d'utilisation - Dispositions générales
  • NBN B 61-002 - Chaudières de chauffage central dont la puissance nominale est inférieure à 70 kW - Prescriptions concernant leur espace d'installation, leur amenée d'air et leur évacuation de fumée
  • NBN B 61-001 - Chaufferies et cheminées
    NBN D 51-004 - Installations alimentées en gaz combustible plus léger que l'air distribué par canalisations - Installations particulières
  • NBN D 51-006 - Installations intérieures alimentées en butane ou propane commercial en phase gazeuse à une pression maximale de service de 5 bar et placement des appareils d'utilisation - Dispositions générales